Couvrez ce genou que je ne saurais voir.
Copyright
Point de départ: Un hommage à Molière…"Couvrez ce sein que je ne saurais voir...
Par de pareils objets
Les âmes sont blessées
Et cela fait venir de coupables pensées "
dans Tartuffe